Quatre facultés libres d'étiopathie : Paris - Rennes - Toulouse - Lyon

La formation d’étiopathe se fait au sein des quatre centres d'enseignement supérieur privés (établissements constitués en associations à but non lucratif), qui dispensent un enseignement de qualité.
Un cursus de six années, comprenant cinq années de cours théoriques et techniques, plus une année de professionnalisation dédiée à l’assistanat, aux stages d’application (urgences hospitalières) ainsi qu’au mémoire de fin d’études.
Les facultés dispensent un enseignement uniformisé et chacune d’entre elles est déclarée auprès de son rectorat respectif. L’ensemble de ces quatre établissements comprend environ 400 étudiants.
Les enseignements sont structurés autour de six pôles : Anatomie, Biologie et Physiologie, Principes, Techniques, Clinique, Découverte
du monde professionnel. Un enseignement continu permet de délivrer des cours théoriques et pratiques regroupés durant 35 semaines.
Les formateurs pour les matières fondamentales sont pour la plupart titulaires de Doctorat, d’Agrégation ou de HDR (Habilitation à Diriger des Recherches), dans leurs spécialités respectives : anatomie, biologie,  physiologie, anthropologie, médecine et radiologie.
L’enseignement des principes de l’Étiopathie et leur application est assuré par des étiopathes.

Un cursus de 6 années

Les études sont organisées en trois cycles répartis sur six années et représentant plus de 3 250 Heures de formation.
Les cours se déroulent sur l’année universitaire, de la première semaine d’octobre à fin juin.

Pour chaque année universitaire, le cursus comprend
  • des cours théoriques et pratiques répartis sur 35 semaines
  • des travaux pratiques additionnels
  • des rencontres « InterFacs »

 

La dernière année

Elle est dédiée aux stages d’application aux urgences hospitalières (CHIVA Pamiers, Kremlin Bicètre), aux remplacements en cabinet, au mémoire de fin d’études, ainsi qu’à des cours de préparation à l’installation (gestion, comptabilité, fiscalité…).

Sanction des études

Chaque année, l’étudiant devra, suivant les dispositions du règlement national des études d’Étiopathie, obtenir les unités de valeur des matières enseignées et être reçu aux différents certificats pour accéder à l’année supérieure. Au terme de la 6e année, le diplôme d’Étiopathie est décerné aux étudiants à jour de leurs obligations, reçus à tous leurs certificats et ayant obtenu l’acceptation de leur mémoire de fin d’études.

Cursus