Le mot du Président

president Ronan Guilcher

D’abord de tradition orale, les techniques de reboutement se sont transmises jusqu’au XXème siècle. A partir de 1963, elles s’enrichissent d’une méthode, les "Principes pour une Médecine Etiopathique", première approche de classification et d’analyse des pathologies rédigée par Christian Trédaniel. Profitant par ailleurs de l'évolution des connaissances en anatomie et en physiologie articulaire, l’Etiopathie publiera ensuite ses premiers Atlas complets de techniques (vertébrales, viscérales, périphériques ...)

L’enseignement d’abord délivré en petit comité à Paris en 1964, puis à Genève à partir de 1968, s’implante définitivement à Paris avec l’ouverture officielle de la Faculté Libre d’Etiopathie de Paris en 1981 au 322 rue des Pyrénées.

La croissance du nombre d’étudiants oblige la Faculté Libre d'étiopathie de Paris, établissement d'enseignement supérieur privé, à se doter de ses locaux actuels, au 44 rue de l’Ermitage, où elle forme depuis près de 40 ans, dans la rigueur et le dynamisme, de nombreux praticiens toujours plus performants.

La Faculté Libre d'Etiopathie de Paris, établissement d'enseignement supérieur privé, offre aujourd'hui toutes les conditions d'une formation de pointe, notamment à travers l'ouverture  du Centre d’Etiopathie Pyrénées, véritable clinique étiopatique destinée à l'exercice professionnel encadré par des Etiopathes. Des stages en milieu hospitalier, au service des Urgences, complètent parfaitement leurs formation. Nos partenaires professionnels, comme La Poste et l'hôtel Mercure ouvrent également les portes de leur entreprise pour permettre à nos étudiants en fin de cycle de développer leur expérience.

La richesse de cette formation fait de la Faculté Libre d'Etiopathie Paris, établissement d'enseignement supérieur privé, un haut lieu de l’enseignement de l'Etiopathie.

Déjà riche de ses découvertes et de sa méthode exigeante, l’Etiopathie ne cesse de progresser par la mise en place progressive d'études sur ses différents champs d’intervention. Actuellement, les Facultés Libres d'étiopathie se font le moteur de nouvelles méthodes de recherche permettant à l’Etiopathie d’être à la hauteur du grand défi du XXIème siècle : donner aux techniques manuelles leurs lettres de noblesse au rang des thérapeutiques scientifiques incontournables.

Etiopathe formé à la FLEP et entouré d’une équipe de confrères et de nombreux experts en médecine, en biologie, en physiologie, en anatomie ainsi que d'un pôle administratif expérimenté, je participe avec passion depuis de nombreuses années au développement de cette discipline en plein essor.

Je souhaite aux futurs étudiants tous mes voeux de réussite au sein de la Faculté Libre d'Etiopathie de Paris.

Ronan Guilcher
Président de la Faculté Libre d'Etiopathie de Paris